Découvertes de rue

Vadrouilles

Je trouve qu’il n’y a rien de mieux pour découvrir une ville que de se perdre et se retrouver dans des endroits où on avait pas prévu d’aller, voire dont on n’imaginait pas l’existence.

Par exemple quand je suis allée à Lisbonne il y a quelques semaine, j’ai passé la première journée toute seule, sans carte. Je me suis baladée dans des endroits géniaux, sans touristes. Je me suis repérée avec les cartes aux arrêts de bus et j’ai demandé mon chemin à des inconnus dans la rue. Dans ces moments-là, on est livré à soi-même et complètement libre.

Hier, j’ai fait ça à Paris. J’errais à vélo aux portes de la ville, sans but précis en tête. J’ai bifurqué de la route pour rouler le long du canal de l’Ourcq, au calme et je me suis retrouvée nez-à-nez avec un début de plantation de forêt coincé entre le dos d’un grand complexe culturel et une voie rapide. Et moi, j’adore ce genre de découverte.

plantation forêt paris

Pour ceux que ça intéresserait, le coin est très reposant il n’y a vraiment pas grand monde et ça se situe juste derrière l’UGC ciné cité 19 (vers porte de la Villette).

 

Et toutes mes photos d’errance dans les rues de Paris sont disponibles ici.

 

Faire face aux imprévus #1: les transports

Vadrouilles

Avant que la réalité de mon tout récent chômage ne me frappe de plein fouet je me suis dépêchée de partir en vacances. Je suis partie faire un tour hors des frontières et ensuite dans le sud de la France. Je voulais vous parler aujourd’hui de tous les petits (et gros) imprévus que l’on peut se coltiner pendant les transports dans un voyage et comment faire face à tout ça. Parce que bien sûr j’ai eu plus que mon lot ces derniers jours.

Paris-Lisbonne : Rater un bus de nuit

Quand on veut voyager pour pas trop cher ou qu’on ne veut pas perdre toute une journée en transit, une des solutions est de prendre un avion ou un train tôt le matin. C’est ce que j’ai voulu faire en prenant un avion pour Lisbonne qui partait à 7h et des cacahuètes de l’aéroport d’Orly. Pour arriver à l’aéroport à moins de 6h du matin depuis chez moi, l’itinéraire indiquait un premier bus de nuit, puis un deuxième, puis l’Orly-bus à l’autre bout de Paris.

Imprévu : louper sa correspondance avec le deuxième bus de nuit.

Solution : Soit traverser Paris en vélib’ chargée (légèrement d’accord, mais chargée tout de même), soit prendre un taxi. Pour ma défense il était 4h30 du matin, j’ai choisi le taxi.

Difficulté : fastoche (quand on est sur Paris, je vous l’accorde)

Lisbonne – Annecy via Genève : La gare routière fantôme

Pour ensuite aller de Lisbonne à Annecy (pour le festival d’animation) j’ai du faire un vol jusqu’à Genève. Je suis une fille prévoyante alors j’avais quand même pris mes billets de trains de Genève à Annecy. En arrivant à l’aéroport en Suisse je me suis rendue compte qu’en fait ce n’était pas un train mais un bus de la gare Genève Rieu jusqu’à La Roche sur Foron, puis un train jusqu’à Annecy. Soit. Je demande mon chemin à la billetterie des trains à la sortie de l’aéroport et on m’indique le bus numéro 5 jusqu’à l’arrêt Rieu pour 3,5 francs.

Imprévu : L’arrêt Rieu se trouve au milieu de nul part, et certainement pas aux abords d’une gare routière.

Solution : Sauter dans le bus suivant (qui va par hasard à une autre gare routière, celle d’Annemasse), avoir l’air complètement désespérée, tomber sur un gentil chauffeur qui ne vous fait même pas payer votre billet. Arrivée à Annemasse, pas de bus avant 3h, mais un train pour Annecy 3 minutes plus tard.

Difficulté : pas mal tordu

Annecy – Saint-Tropez : La grève SNCF

Bon déjà depuis Annecy aller à Saint-Tropez c’est pas de la raclette. On avait prévu 3 trains puis on venait nous chercher à Toulon pour encore une heure de route. Long, mais faisable.

Imprévu : La grève SNCF et la quasi-totalité des trains annulés (ou complets).

Solution : L’autocar jusqu’à Lyon, puis un covoiturage trouvé le matin même de Lyon à Cogolin (c’est-à-dire 15 minutes de la destination au lieu d’une heure).

Difficulté : moyen, mais niveau de chance élevé quand même.

Saint-Tropez – Aubenas – Paris : La grève SNCF bis

Après deux jours dans le sud, j’avais prévu d’aller à Aubenas en Ardèche. Ok, c’était déjà galère et ambitieux comme trajet : un bus, deux trains puis un autre bus. Soit 7h30 de trajet si je loupe aucune correspondance.

Imprévu : La grève est reconduite, youpi !

Solution : Bah en fait la pour le coup y’en avait pas. Enfin si, mais aucune qui arrivait avant minuit à Aubenas, ce qui n’était pas envisageable.

Solution bis : Un train de nuit pour Paris. L’avantage c’est qu’on ne perd pas une journée en transport comme ça…

Difficulté : sacrément relou

 

Voilà, j’espère que je vous aurez donné quelques idées pour faire face aux emmerdes en transports, parce que je suis sûre que je suis pas la seule à qui ça arrive tout ça !

Ps : y’aura quelques photos de Lisonne bientôt !

Week-end à Lille

Vadrouilles

IMG_5021

Pour inaugurer ce blog, je vous propose quelques photos de Lille. Pourquoi ?me demanderez-vous peut-être. Tout simplement parce que j’y étais ce week-end.

A la base pour voir le formidable concert du génial John Butler Trio ! (Un “!” parce que l’excitation, tout ça).

Et puis tant qu’à y être, autant  rester un peu dans les parages pour profiter de l’hospitalité du lillois, de la pluie et du vent. On a aussi bien évidemment profité de la bonne bière et de la bonne bouffe qui tient au corps (parce que le vent et la pluie si vous suivez bien). Ici point de photos de bouffe au resto, on n’est pas sur Instagram.

Moi ce que mes papilles ont retenu de ce week-end, c’est le “merveilleux” qui sortait d’une petite boutique rue de la monnaie. C’est une petite pâtisserie composée de meringue, enrobée de crème fouettée et saupoudrée de copeaux de chocolat. Je ne sais pas si je l’ai tout simplement mangé pile au bon moment, parce qu’il faisait froid et que j’avais besoin de réconfort, mais on aurait dit un petit nuage et ça m’a rendu heureuse le reste de l’après-midi.

Sinon je n’ai pas fait que mangé, j’ai pris quelques photos et vous pouvez les voir ici !